Pourquoi crions-nous

Pourquoi crions-nous?

Pourquoi crions-nous1Vous arrive-t-il de vous demander pourquoi nous crions lorsque nous sommes fâchés ? Voici de quoi réfléchir…
Un sage hindou, en visite au Gange pour prendre un bain, remarque un groupe de personnes criant les unes après les autres.
Il se tourne alors vers ses disciples, sourit et demande : « Savez-vous pourquoi les gens crient les uns après les autres lorsqu’ils sont en colère ? »
Les disciples réfléchissent pendant un moment et l’un d’eux dit finalement : « C’est parce que nous perdons notre calme. »
« Mais, pourquoi criez-vous quand l’autre personne est juste à côté de vous ?, demande le guide. Vous pourriez tout aussi bien lui dire ce que vous avez à dire d’une manière plus douce. »
Puisqu’aucune des réponses des disciples n’était suffisamment satisfaisante pour le sage, il a finalement expliqué :
« Quand deux personnes sont en colère l’une contre l’autre, leurs cœurs sont séparés par une grande distance. Pour couvrir cette distance, elles doivent crier, sinon elles sont incapables de s’entendre l’une et l’autre. Alors plus elles sont en colère, plus elles auront besoin de crier fort.
« Qu’est-ce qui se passe lorsque deux personnes tombent en amour ? Elles ne crient pas l’une après l’autre. Elles se parlent doucement parce que leurs cœurs sont très proches. La distance entre eux est soit inexistante, soit très faible. »
Et le sage continua…
Pourquoi crions-nous2« Quand elles s’aiment encore plus, que se produit-il ? Elles ne se parlent pas, elles chuchotent et obtiennent encore plus de proximité et plus d’amour. Enfin, vient un moment où elles n’ont même plus besoin de chuchoter, elles se regardent seulement et se comprennent. »
Puis il regarda ses disciples et leur dit :
« Ainsi, quand vous discutez les uns avec les autres, ne laissez pas vos cœurs s’éloigner. Ne dites pas les mots qui vous éloignent davantage, ou bien viendra un jour où la distance sera si grande que vous ne trouverez plus le chemin du retour. »

306014_10151515175281505_1695040311_n

Maya – le vague de l’illusion

Dans l’hindouisme, Maya, c’est :

  • le voile,
  • la grande illusion cosmique,
  • les apparences trompeuses de ce que l’on perçoit,
  • la diversité que nous prenons pour la seule réalité.

Maya c’est comme les vagues éphémères qui qualifient l’océan, les vagues appartiennent à l’océan, elles n’ont aucune existence propres.

Nous sommes tous sous l’influence de Maya.

Maya est comme le reflet du soleil unique dans des plans d’eau, qui le font apparaitre comme multiple, mais le reflet est bien réel.

C’est l’Esprit qui se reflète dans la Nature. Si on retire le miroir le reflet disparait.

Maya, l’apparence de ce monde, apparait comme un rêve dont on s’éveille;
Nous sommes dans ce monde. Il nous semble réel, mais il ne l’est pas vraiment : c’est une ingénieuse simulation conçue pour nous faire croire que le monde est réel,10644966_893230740704327_8651803689874801451_n

« L’Illusion, dit Lao Tseu, nous fait rechercher au-dehors ce qui est au-dedans de nous, oublier le présent pour supputer l’avenir, négliger le devoir immédiat pour rêver à de vastes réalisations ou à des actes héroïques ».

Ramakrishna dit : « L’Illusion du monde des phénomènes ne s’efface pas facilement et demeure même après que l’on a vu clair.
Si vous voyez un tigre en rêve, le rêve s’effacera, mais les battements de votre cœur persisteront »

Les relations intimes

Les relations intimes

Les relations intimes sont l’une des sources de la croissance personnelle et spirituelle les plus grandes et les plus profondes, mais beaucoup d’entre nous ont oublié le sens réel des relations.

Dans les temps anciens les hommes et les femmes ont honoré le Divin à l’intérieur d’eux-mêmes et dans les autres.

Votre amoureux ou amoureuse est une manifestation du Divin dans le corps humain…. est un temple sacré et vous avez l’occasion de le servir avec amour…

Les relations intimes

544400_352863448148979_2047432053_n

Les danses sacrées

10689721_10201523392766530_1723692107971494_nEst sacré ce qui est précieux, protégé, mystérieux ; chacun a ses propres valeurs sacrées, mais nous avons tous notre espace sacré intérieur, notre être profond.
Aborder les danses d’Orient, dites “ danses du ventre“ :
– c’est mettre de la conscience dans le mouvement, être à l’écoute de ses sensations internes, se concentrer de plus en plus autour de son centre pour aller vers son être profond, donc aller vers l’unité du corps et de l’esprit ;
– c’est libérer les blocages énergétiques pour s’harmoniser, ouvrir le cœur pour laisser émerger et rayonner le moi profond, réguler le souffle et le laisser danser à l’intérieur du corps, laisser l’énergie, se mettre en mouvement librement et trouver le mouvement agréable parce que naturel ;
– c’est laisser l’expression dansée émerger spontanément dans un total lâcher prise allant vers une véritable méditation dansée, faisant du mouvement oriental une voie de transformation. Et laisser la beauté intérieure rayonner vers l’extérieur.

Les danses extatiques nous permettent de renouer avec les compréhensions anciennes de la danse sacrée comme voie de guérison spirituelle, comme langage symbolique de la psyché pouvant favoriser la guérison, comme expérience visionnaire et extatique à travers le rythme et le mouvement, dans une démarche de santé globale et de spiritualité.
Pour moi l état méditatif pourrait se vivre n importe où et dans n importe quelle situation..lorsqu’il est intégré…

La pratique de la danse sacrée, m’a donc permis de méditer sans effort et avec beaucoup de plaisir… Les mouvements, la verticalité, le contrôle du corps, les regards ,la beauté de la musique, donner du sens aux gestes et aux pas, tout cela contribue à vivre l’instant présent, en étant relié à la terre, au ciel et aux autres en amour et harmonie…

544400_352863448148979_2047432053_n

Le pouvoir du sourire

Le pouvoir du sourire

Le vrai sourire a de réels pouvoirs de guérison… Contagieux, il suffit qu’un inconnu nous sourie dans la rue pour que notre bonne humeur revienne au galop. Et intérieur, il répand la plénitude au cœur de nous-mêmes.
Le sourire n’est pas que le simple résultat d’un bien-être, mais c’est aussi, et surtout, un formidable générateur de bien-être, qu’il est facile de communiquer aux autres.
Avez-vous remarqué que lorsque vous souriez, vous vous sentez mieux physiologiquement et psychologiquement ? C’est vrai ! En fait, la seule action de sourire stimule les muscles de votre visage et dégage de l’endorphine dans votre cerveau ce qui a pour effet d’élever votre bonne humeur et d’augmenter votre niveau d’énergie.

Allez-y pour voir. Souriez maintenant. Faites un grand sourire.
Comment vous sentez-vous ?

Je parie que vous avez un chaud sentiment de quiétude à l’intérieur de votre corps, que vos tensions ont disparu et que votre esprit s’est élevé. N’est-ce pas incroyable qu’on puisse obtenir ce sentiment simplement en souriant ?
Sa force réside dans sa rapide propagation : on sourit facilement au contact de personnes souriantes. Une étude suédoise a prouvé qu’il était difficile de froncer les sourcils face à quelqu’un qui sourit…
Lorsque vous souriez à une personne, celle-ci a tendance à vous retourner un sourire également ? Ces personnes agissent comme un miroir envers vous.
Alors, si vous commenciez par contaminer votre entourage, en bien-être et en bonne humeur, en souriant tout simplement ?

Le pouvoir du sourire1

10626550_901442459883155_5428549460725688874_n

L’intelligence du coeur

10626550_901442459883155_5428549460725688874_nEn chacun de nous existe une intelligence organisatrice et centrale qui peut nous élever au-dessus de nos problèmes pour nous permettre de passer à une nouvelle expérience d’épanouissement, même en plein chaos. C’est une source intuitive et extrêmement rapide de sagesse et de perception claire, une intelligence qui englobe et stimule l’intelligence mentale et émotionnelle.

Nous l’appelons « l’intelligence du cœur ».

C’est le flux intelligent de conscience et d’intuition que nous ressentons lorsque le mental et les émotions se trouvent dans un état d’équilibre et de cohérence par un processus qui s’amorce de lui-même.

Cette forme d’intelligence, vécue comme une sagesse directe et intuitive, se manifeste dans les pensées et les émotions qui sont bénéfiques pour nous-mêmes et pour les autres. Le cœur nous relie à une intelligence supérieure à travers un domaine intuitif où l’âme et l’humain fusionnent. Ce domaine intuitif est beaucoup plus grand que ce que la capacité perceptrice de la race humaine n’a encore été capable de saisir.
Le champ électromagnétique du cœur est de loin le plus puissant qui soit produit par le corps; il est environ cinq mille fois plus fort que celui qui est produit par le cerveau, par exemple.

Le champ du cœur non seulement imprègne chaque cellule du corps, mais aussi irradie à l’extérieur de nous.

« L’esprit cherche et c’est le cœur qui trouve » – George Sand

Lamour dans lame

L’amour dans l’âme

Lamour dans lameL’acte érotique, dans son essence, n’est que l’expression ardente de la recherche de l’être à dépasser ses propres limites, à s’évader de la limite rigide de son propre ego et à fusionner avec ce qui est réel, parfait, divin en lui et dans l’être aimé.

L’être cherche l’unicité, cherche à sortir de ses limites personnelles, et sur cette voie, la transcendance, l’auto-dépassement se réalisent à l’aide d’une autre personne, à l’aide de l’être aimé. Au début, l’approche et l’attraction physique sont un premier désir de sortir de toi-même, au niveau le plus grossier, c’est vrai, mais néanmoins c’est une première évasion, bien qu’elle soit finalement ratée. Parce qu’il est impossible de sortir physiquement de toi-même.

Cette évasion dans la fusion sexuelle est de très courte durée. C’est pour cette raison que c’est seulement au moment où tu arrives à te rencontrer avec l’autre dans le plan de l’âme, qu’il s’agit d’une première évasion réelle de ton corps par l’intermédiaire de l’âme qui perçoit l’autre. Alors apparaît un premier déconditionnement, car à ce moment-là tu deviens indépendant du corps de l’autre.

Pourquoi ? Parce qu’à ce moment-là tu es déjà en contact avec l’âme de l’autre et alors tu peux supporter, par exemple, la séparation physique. Deux personnes qui s’aiment seulement au niveau sexuel, ne peuvent pas supporter la séparation, parce qu’ils n’ont pas réussi “à sortir du corps”, et la séparation physique les laisse purement et simplement seuls. Si deux amoureux ont dépassé ce niveau et sont arrivés au niveau de l’amour dans l’âme, alors ils peuvent se séparer parce qu’ils restent toujours unis dans l’âme, en acceptant plus facilement cette perte du contact du corps. Ce qui les unit maintenant appartient à un autre plan supérieur, beaucoup plus stable…

529483_574030302626984_1735791052_n

L’adoration de la femme

529483_574030302626984_1735791052_n<<La femme contient la forme de toutes les choses;
Et tout ce qui vit et bouge dans le monde.
Il n’existe pas de bijou plus précieux que la femme,
Et aucune condition n’est supérieure à celle de la femme.
Il n’existe, il n’a existé et il n’existera
Pas de destin qui égale celui de la femme;
Il n’existe pas de royaume ou de richesse
Qui puisse être comparée à une femme.
Il n’existe pas de prière qui équivaille à une femme
Il n’existe, il n’a jamais existé et il n’existera pas
De forme de yoga qui se compare à une femme
Et aucune formule mystique ou ascèse
Qui rivalise avec une femme,
Il n’existe, il n’a jamais existé et il n’existera
De richesse plus valeureuse que la femme>>
SAKTISANGAMA TANTRA

Kundalini_shakti_Gurudev_nikhil_bhakta_blogspot_com

La Kundalini Shakti – flux d’énergie vitale

10270682_874205132606888_39951088219505839_nIl existe dans la tradition hindoue une  » énergie  » appelée Kundalini, symbolisée par un serpent lové à la base de la colonne vertébrale, dont l’éveil puis l’ascension ouvre les centres qui sont répartis le long de l’axe du corps. Ayant atteint le dernier chakra situé au sommet du crâne, cette énergie éveille la conscience à une réalité supérieure.

Dans le tantrisme, la shakti est identifiée à la kundalinî, déesse-serpent existant dans le corps de chaque être humain à la base du sacrum, et dont l’éveil prélude à la délivrance, moksha, par son union avec Shiva au sommet du crâne.

La Kundalini shakti, est bien ce fil conducteur d’une Kundalini_shakti_Gurudev_nikhil_bhakta_blogspot_coménergie qui est faited’ entière connaissance de Soi. Dans le Tantrisme, toute connaissance, toute réalisation, s’accompagne toujours de l’énergie correspondante qui lui est immanquablement associée. Cette énergie est bien la seule capable de connaître véritablement notre nature profonde et immuable. En effet, c’est seulement grâce à cette énergie, à nulle autre pareille, que l’individu pourra goûter véritablement, toucher de manière tangible, et enfin s’emparer de sa véritable identité : le Soi de tous les êtres et de tout l’univers, le microcosme identique au macrocosme, l’individu identique à l’univers. Cette identité se ressent comme une magnificence faite d’immensité et de richesse infinie, et l’énergie qui lui est immanente en est sa propre prise de conscience.

Femmes  avec forms

Les femmes avec des formes

Les femmes les plus heureuses : les femmes avec des formes.

L’un des scientifiques les plus respectés dans le monde a récemment développé une théorie selon laquelle les gens bien portants et avec un corps harmonieux sont plus heureux que les maigres. James Watson, un généticien, prix Nobel (l’un des scientifiques qui ont participé à la découverte de la structure en spirale de l’ADN) croit fermement que les femmes avec des formes plus rondes profitent pleinement d’une vie sexuelle plus intense par rapport aux femmes minces.

Ses études sur la chimie du corps l’ont amené à la conclusion que, pour les femmes, un léger surplus de graisse mais avec un corps harmonieux a comme effet d’augmenter le nombre d’endorphines. Cela conduit naturellement à augmenter la bonne humeur et même une amélioration considérable de l’humeur. Quand ce phénomène se produit, couplé avec l’augmentation des hormones sexuelles cela conduit à l’éveil et à l’amplification du désir de l’amour sexuel.

Lorsque le corps est très faible et a moins de matières graisseuses, l’effet inverse a été observé – le cerveau reçoit moins d’endorphines. Notre état d’esprit est contrôlé, dans une large mesure par les endorphines – connues sous le nom d’hormone du bonheur.

Pour cette raison, personne n’a représenté, par exemple, un Père Noël maigre…